Dialogue Islam et science

Ce forum traite des thèmes lié à l’Islam, la logique et la science avec une nouvelle approche du 21 siècle.L’Islam est la religion la plus logique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L’inflammation des océans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SayfIslam
Admin
avatar

Masculin Religion : Islam
Messages : 445
Date d'inscription : 23/03/2014
Localisation : France

MessageSujet: L’inflammation des océans   Lun 25 Jan - 19:41

L’inflammation des océans à la fin du monde sur  terre

J'ai ouvert ce sujet à la suite des question que beaucoup de musulmans se posent concernant les possibilités scientifique qui attestent l'inflammation des océans à la fin du monde, et le gonflement du soleil qui va causer cette inflammation des océans.

Le Coran est le seul livre il y a déjà 14 siècle qui parle de cette possibilité  attester et prouver scientifiquement en 20eme siècle.

Je vais commencer par donné quelques brefs explications et définitions des réactions nucléaire qui nous aidera à mieux comprendre la suite.

Première chose à savoir c'est que toute chose matériel (fait de la matière) dans notre univers (Humains, étoiles, l'eau ...) est fait à la base avec des molécules, et une molécule n'est qu'un ensemble d'atomes dans une configuration donné, les atomes sont le plus petite composant de la matière première, si on parle du fer, il est fait des atomes de fer, l'eau comme tout le monde le sait est fait avec deux atomes d’hydrogène et une d’oxygène.

Les composants de l'atome
L'atome n'est pas non plus le plus petit élément de la nature, une atome se compose d'un noyaux où toute sa masse est concentré et des électrons qui tourne sur plusieurs niveaux d'orbite autour du noyaux comme un système solaire dons lequel le noyau est une soleil et les électrons sont les planètes, la masse des électrons est négligeable devant la masse du noyau, et l'atome est composé dans sa grande partie par le vide qui sépare les électrons du noyau.

Le noyau se compose à son tour de Protons avec une charge électrique positive et des neutrons avec une charge électrique neutre pondant que les électrons possèdent une charge électrique négative, les neutrons avec une charge électrique neutre ils se comportent comme s’ils ont une charge positive car le zéro fait partie des positive et non pas des négative.

Les Protons et des neutrons ne sont pas non plus les plus petits composants du noyau car ils sont tous les deux composé d’un certain nombre de d’autre particules appelé les Quarks, Il existe 6 sortes de quarks : ils portent les noms anglais "up", "down", "top", "beauty", "strange" et "charmed". Les quarks possèdent trois, la charge d’un proton, ex. +2/3 pour "up" et -1/3 pour "down"), la "charge faible" ou "saveur" (rien à voir avec la saveur de la nourriture !) qui est responsable de l’interaction faible (une des 4 forces fondamentales de l’univers), et la "couleur" (mais rien à voir avec la couleur au sens ordinaire), qui est responsable de l’interaction forte (une autre des 4 forces fondamentales).

Par ailleurs, il existe des quarks d’antimatière appelés "Antiquarks". Ce qui est important, c’est qu’on ne peut jamais "isoler" un quark. Les quarks sont toujours liés et La liaison, le "ciment" entre les quarks s’appelle l’interaction forte, ou force nucléaire forte

_________________


Dernière édition par SayfIslam le Mar 26 Jan - 22:08, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://islam-et-science.forumactif.org
SayfIslam
Admin
avatar

Masculin Religion : Islam
Messages : 445
Date d'inscription : 23/03/2014
Localisation : France

MessageSujet: Types de réactions nucléaires   Lun 25 Jan - 21:07

Types de réactions nucléaires

De nos jours on connaît deux types de réactions nucléaire (ou explosion nucléaire), la première est appelé Fission Nucléaire la seconde est appelé  Fusion Nucléaire, je vais vulgariser les choses pour ne pas entre dans les détails et les calculs de la physique nucléaire ou de la physique quantique très complexent.

Pour la Fission Nucléaire  Le principe est relativement simple, il s’agit de faire fissionné (ou exploser) le noyau de l’atome, ce  noyau d’atome  fissionné va éjecter des radiations nucléaire comme des rayons type Alfa, Bêta ou autre et ce rayonnement est surtout accompagner  par des particules du noyau de l’atome fissionné, comme des protons et des neutrons.
Chacun des neutrons et des protons seule ou emporté dans d’autres types de rayonnement va toucher directement un autre noyau d’un autre atome et le faire fissionné, et cette fissionne va à son tour éjecter de rayonnement et des protons et(ou) neutrons qui vont toucher d’autre atomes et ainsi de suite une réaction en chaîne se déclencher jusqu’à qu’il n’aura plus d’atome qui peut être fissionné.

Autrement dit, les  protons et les neutrons casser le noyau d’un atome de façon à ce que ce phénomène se répète en se multipliant par deux ou plus à chaque fois.

Certains matériaux se prêtent davantage à la fission que d’autres. C’est le cas de l’uranium ou du plutonium (qui n’est autre que le produit de la transformation de l’uranium dans le cœur des centrales nucléaire) mais on théorie tout atome peut être fissionné si elle reçoit l’énergie nécessaire pour ça.

Dans les centrales nucléaires comme dans les bombes nucléaires l’élément le plus facile à faire fissionner pour créer l’explosion ou la réaction nucléaire est le plutonium, alors ils commencent par enrichir l’uranium pour obtenir du plutonium, puis pour faire exploser les noyaux les atomes du plutonium ils utilise une autre bombe déclencheur faite par le mélange de deutérium et de tritium,  ces deux gaz une fais se rencontrer ils s’exposent en libérant un flux de neutrons qui va déclencher la fission de l’uranium ou du plutonium, qui libéra d’autres neutrons et même des protons, ainsi l’explosion nucléaire est réussi, ce qui dégagera des quantité d’énergie phénoménale et des radiations nucléaire dévastateurs.

L’autre type de la réaction ou l’explosion nucléaire c’est la fusion nucléaire :
La fission nucléaire comme déjà expliqué est plus facile avec les éléments très lourd (noyau très lourd) par contre la fusion nucléaire  est plus facile avec l’élément les plus légère (noyau très légère), et l’élément  le plus légère dans notre univers est l’hydrogène.

La chaleur et très importante dans la fusion nucléaire comme ce qui ce passe dans le soleil.
Les atomes sont animés d'un mouvement incessant, plus ils sont chauds, plus ce mouvement est rapide, plus ils peuvent se heurter et fusionner, la chaleur leur donne la vitesse du mouvement pour qu’il puisse contrer les autres forces nucléaire qui les empêchent de se heurter.

En général un très grand degré de température comme celui du soleil suffi pour déclencher la fusion d’hydrogène ou l’hélium ou autre.

La plus part des étoiles comme notre soleil n’est qu’un réacteur nucléaire qui fait fusionner les noyaux de l’hydrogène en le transformant en hélium  qui dégage de l’énergie colossale ainsi que des rayonnements de plusieurs type et bien sur des neutrons.

_________________


Dernière édition par SayfIslam le Ven 12 Fév - 18:57, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://islam-et-science.forumactif.org
SayfIslam
Admin
avatar

Masculin Religion : Islam
Messages : 445
Date d'inscription : 23/03/2014
Localisation : France

MessageSujet: Bombe H et les étoiles à neutron   Lun 25 Jan - 21:16

Bombe H et les étoiles à neutron

Bombe à hydrogène  ou bombe H
Lorsque deux atomes d'hydrogène se heurtent très violemment, leurs noyaux arrivent à se rapprocher très près. En temps normal, ils ne pourraient pas, parce qu'ils sont tous les deux de charge positive, et se repoussent donc très fort. A ce moment-là commencent à intervenir d'autres forces, celles qui lient les protons et les neutrons dans le noyau atomique, et qui sont bien plus fortes que tout, mais à des courtes distances seulement. C'est pour ça qu'il faut que les noyaux s'approchent.

Alors soudainement, les noyaux commencent à s'attirer puis ils fusionnent, ils ne font plus qu'un seul noyau plus lourd en éjectant des rayonnements et des neutrons.
Par exemple, deux atomes d'hydrogène, avec un seul proton chacun, peuvent donner ainsi naissance à un noyau d'hélium, avec deux protons. Et ainsi de suite, car l'hélium aussi peut fusionner, avec de l'hydrogène ou de l'hélium.

La même chose ici il n’y a pas que l'Hydrogène et l'hélium qui peuvent fusionner mais la plus part des atomes des éléments connu peuvent le faire, il faut juste avoir l’énergie suffisant pour le faire, par exemple deux atomes d'hélium qui fusionnent donne une atome de Carbone est c'est comme ça que les étoile fabriquent du Carbone.

L’hydrogène reste le plus facile à faire fusionner, il est le carburent des étoiles préféré mais tous les éléments connu comme le fer, l’or le carbone … sont fabriqué aussi dans les étoiles par la fusion nucléaire de d’autre élément moins lourd qu’eux et beaucoup plus lourd que de l’hydrogène.
Dans notre soleil pour l’instant il y a toujours la fusion de l'hydrogène et un peu la fusion d'hélium mais avec le temps elle deviendra plus chaude et avec plus de gravité elle passera comme d’autres étoiles à fusionné d’autre éléments plus lourd.

Les étoiles à neutron :
Une étoile à neutrons est un astre principalement composé de neutrons maintenus ensemble par les forces de gravitation. De tels objets sont le résidu compact issu de l'effondrement gravitationnel du cœur d'une étoile massive quand celle-ci a épuisé son combustible nucléaire et qu'elle n'a pas assez de puissance pour devenir un trou noir.
Lors de l’effondrement de certains l’étoiles, l’énergie des électrons est suffisante pour qu’un nouveau type de réaction se produisent dans lequel électrons et protons se combinent pour produire des neutrons d'où leur nom "étoiles à neutron". Très rapidement, toute la matière de l’étoile est entièrement transformée en neutrons. En même temps, le nombre d’électrons chute rapidement, ce qui entraîne une diminution de leur pression de dégénérescence. La gravité se retrouve alors sans obstacle et l’astre continu à s’effondrer sur lui-même en éjectons de la matière et même de l’antimatière et bien sur des neutrons.

L’antimatière est quelque chose de très dévastateur sont effet sur la matière ordinaire quand il l’a ouche est des milliers de fois plus puissant que des bombe nucléaire.

_________________


Dernière édition par SayfIslam le Mar 26 Jan - 22:29, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://islam-et-science.forumactif.org
SayfIslam
Admin
avatar

Masculin Religion : Islam
Messages : 445
Date d'inscription : 23/03/2014
Localisation : France

MessageSujet: L’eau lourde et semi-lourde   Lun 25 Jan - 21:29

L’eau lourde et semi-lourde

L'eau lourde est l'oxyde de deutérium D2O (ou 2H2O). il est donc constituée des mêmes éléments chimiques que l'eau ordinaire H2O (ou 1H2O), mais ses atomes d'hydrogène sont des isotopes lourds, du deutérium (le noyau de deutérium comporte un neutron en plus du proton présent dans tout atome d’hydrogène). C'est le savant  Gilbert Lewis qui isola le premier échantillon d'eau lourde pure.

L'eau semi-lourde, ou eau deutérée, est l'oxyde mixte HDO (ou 1H2HO). Dans les océans elle bien plus abondante que l'eau lourde.

L'eau lourde et semi-lourde  est plus dense que l'eau ordinaire, d'où ces noms d'eau « lourde »,  l’eau lourde est utilisée dans certaines filières de réacteurs nucléaires comme modérateur de neutrons dans le but de ralentir les neutrons issus de réactions de fission nucléaire. Les neutrons ralentis ont alors une probabilité plus élevée d'aller provoquer de nouvelles fissions de noyaux.
L’eau peut-il exploser
L’eau est fait de molécules, chaque molécule content deux atomes d’hydrogènes une d’oxygène (H2O), en théorie tous atome peut s’explosé (fission ou fusion) s’il reçoit  l’énergie nécessaire, bien-sûr les atomes les plus légères ont plus tendance à fusionner et les plus lourd à fissionner, mais ça dépendra toujours de plusieurs facteurs qui sont : la gravité, la quantité d’énergie absorber et la quantité des prêtons ou de neutrons reçut sans aubier le degré de température de la réaction et la vitesse des éléments qui bombardent l’atome.

L’eau comme n’importe quel autre élément peut être un carburant pour des réactions nucléaire qui signifie qu’il peut s’explosé comme des bombes nucléaire ou pire.
L’eau a l’avantage de contenir beaucoup d’hydrogène qu’est l’élément le plus légère qui peut rentrer en fusion plus facilement que le reste des éléments, aussi l’abondance de L'eau lourde et semi-lourde  dans les mers et les océans jouera un bon stabilisateur de neutrons pour des réaction nucléaire en chaine, ce qui fait que l’eau des mers et les océans est plus favorable à des réactions nucléaire que l’eau des rivière ou des sources.

Si la température arrive à un certain degré très élevé l'eau des mers et des océans rentre facilement dans une réaction nucléaire en chaine comme une bombe H (Bombe d’hydrogène) ou dans un autre type de réaction nucléaire, comme déjà expliqué, ça dépend de plusieurs facteurs, mais la fusion d’hydrogène reste la plus probable selon nos connaissances jusqu’alors

_________________


Dernière édition par SayfIslam le Ven 12 Fév - 19:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://islam-et-science.forumactif.org
SayfIslam
Admin
avatar

Masculin Religion : Islam
Messages : 445
Date d'inscription : 23/03/2014
Localisation : France

MessageSujet: La fin du monde sur terre   Lun 25 Jan - 21:50

La fin du monde sur terre

Le coran a beaucoup parlé des catastrophes naturelles qui vont se produire sur terre et dans l’univers à la fin du monde, parmi les plus spectaculaire et les plus dévastateur, on trouve le fait que le Soleil va se gonflé et grandir pour arriver jusqu’au niveau de la Lune pus l’avalé, puis les montages vont être aplatie et les océans et les mers vont s’est explosé et se consommer en feu comme un carburent  sans oublier les volcans, les tremblements de terre …

Je ne vais pas rentrer dans tous les détails de ces catastrophes naturelles de la fin du monde sur terre et je vais me contenter ici de parler des mers et océans qui vont d’exploser et s’enflammer.

Comme déjà explique, l’eau lourde et semi-lourde des mers et océans très riche en Hydrogène peut rentrer dans une réaction de fusion nucléaire si sa température avive à certain seuil qui donnera la vitesse nécessaire au atomes pour se heurter, aussi un bombardement intense par des neutrons ou protons dans une température très élevé peut favoriser ce type de réaction nucléaire au autre car même l’oxygène peut rentrer dans des réaction de fission.
Le fait que le soleil va s'approcher de la terre jusqu’au niveau de la lune et elle serait dans une phase de gonflement, elle éjectera plusieurs types de rayonnement nucléaire, de la matière, des neutrons et peut-être même de l’antimatière et la température sur terre arrivera un niveau qui va faire fondre la roche puis elle augmente encore plus, jusqu’au l’hydrogène de l’eau des mers et océans rentre dans une réaction de fusion nucléaire en chaine, puis l’énergie dégagé va bruler tous ce que les mers et les océans contient, même l’aire à proximité va se brule, l’Hélium issu de la fusion d’Hydrogène peut fusionner aussi avec d’autre atome d’Hélium ainsi de suite jusqu’à que les molécules d’eau disparaitront en laissant derrière eux des flammes et de la radiation nucléaire et la mort.
On note aussi que la réaction entre le Dihydrogène et l'oxygène de l'air est très violente. Volante ici veut dire qu'elle est très exothermique.

Ces radiations nucléaires ajoutées à celle du soleil finirent avec toute ce qui reste de la vie sur terre même celle des insectes et des bactéries mais si des survivants humains ont pu se protéger des radiations et de la chaleur dans des bâtiments antiradiations et anti-chaleur ils verront le spectacle.

Il faut noté ici que le Coran est le seule de tous les livres religieux au outres qu’a parlé de l’explosion et  de l’inflammation des mers et océans, la science a attendu le 20eme siècle pour comprendre que l’Hydrogène de l’eau est le meilleur combustible pour la fusion nucléaire, puis maintenant on arrive même à fabriqué des bombe avec de l'hydrogène dite « bombe H ».

C’est un des grands miracles scientifiques de Coran non contestable, aussi le fait que le Soleil va se gonflé et prendre de l’empileur jusqu’au elle avale la Lune, est quelque chose qu’est faisable d’après la science et les observations des étoiles comparable au soleil, ce phénomène est appelé par la science des étoiles type Géante rouge, et les calcules scientifique prouve que le soleil si elle s’explose elle deviendra une Géante rouge  qu’est un autre miracle scientifique Coranique et aucun livre religieux ou autre avant le 20eme siècle à motionné cette possibilité que le soleil va se gonfle et devenir une Géante rouge que le Coran

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://islam-et-science.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’inflammation des océans   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’inflammation des océans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» inflammation de l'oesophage
» Le processus d'inflammation.
» le coeur et l'inflammation
» L'inflammation
» Découverte d'une protéine impliquée dans l'inflammation ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue Islam et science :: 
Islam et Science
 :: Le Coran et la Sciences
-
Sauter vers: