Dialogue Islam et science

Ce forum traite des thèmes lié à l’Islam, la logique et la science avec une nouvelle approche du 21 siècle.L’Islam est la religion la plus logique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Histoire du prophète Ibrahim (braham)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SayfIslam
Admin
avatar

Masculin Religion : Islam
Messages : 445
Date d'inscription : 23/03/2014
Localisation : France

MessageSujet: Histoire du prophète Ibrahim (braham)   Mer 14 Mai - 1:11

  
Histoire du prophète Ibrahim (Ibraham = إبراهيم)


Cher amis je vais parler ici de quelque événements qui marquent l'histoire d'Ibrahim (Abraham = إبراهيم) raconté dans par le Coran.

Cette histoire que la plus part des musulman la connaissent bien mais peu d'entre eaux  voient la super logique qu'elle enferme.

ce qui m’intéresse ici c'est surtout cette puissance logique.


Dernière édition par SayfIslam le Lun 4 Aoû - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://islam-et-science.forumactif.org
SayfIslam
Admin
avatar

Masculin Religion : Islam
Messages : 445
Date d'inscription : 23/03/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Histoire du prophète Ibrahim (braham)   Lun 19 Mai - 18:50

  


Puisque on se base su le Coran on va commencer par citer quelque versets Coranique concernant cette Histoire :

Sourate 6 (الأنعام)
6:74 où Abraham dit à Azar, son père : "Prends-tu des idoles comme divinités ? Je te vois, toi et ton peuple, dans un égarement évident !

6:76-79 Quand la nuit l'enveloppa, il observa une étoile, et dit : "Voilà mon Seigneur !" Puis, lorsqu'elle disparut, il dit : "Je n'aime pas les choses qui disparaissent". Lorsqu'ensuite il observa la lune se levant, il dit : "Voilà mon Seigneur !" Puis, lorsqu'elle disparut, il dit : "Si mon Seigneur ne me guide pas, je serai certes du nombre des gens égarés". Lorsqu'ensuite il observa le soleil levant, il dit : "Voilà mon Seigneur ! Celui-ci est plus grand" Puis lorsque le soleil disparut, il dit : "Ô mon peuple, je désavoue tout ce que vous associez à Allah. Je tourne mon visage exclusivement vers Celui qui a créé (à partir du néant) les cieux et la terre; et je ne suis point de ceux qui Lui donnent des associés

6:80-81 Son peuple disputa avec lui; mais il dit : "Allez-vous disputer avec moi au sujet d'Allah, alors qu'Il m'a guidé ? Je n'ai pas peur des associés que vous Lui donnez. Je ne crains que ce que veut mon Seigneur. Mon Seigneur embrasse tout dans Sa science. Ne vous rappelez-vous donc pas ? Et comment aurais-je peur des associés que vous Lui donnez, alors que vous n'avez pas eu peur d'associer à Allâh des choses pour lesquelles Il ne vous a fait descendre aucune preuve ? Lequel donc des deux partis a le plus droit à la sécurité ? (Dites-le) si vous savez


Sourate 19 (مريم)
19: 41. Et mentionne dans le Livre, Abraham C'était un très véridique et un Prophète.
19:42. Lorsqu'il dit à son père : "Ô mon père, pourquoi adores-tu ce qui n'entend ni ne voit, et ne te profite en rien?
19:43. Ô mon père, il m'est venu de la science ce que tu n'as pas reçu; suis-moi, donc, je te guiderai sur une voie droite.
19:44. Ô mon père, n'adore pas le Diable, car le Diable désobéit au Tout Miséricordieux.
19:45. Ô mon père, je crains qu'un châtiment venant du Tout Miséricordieux ne te touche et que tu ne deviennes un allié du Diable".


Sourate  26 (الشعراء)
26:69. Et récite-leur la nouvelle d'Abraham : Quand il dit à son père et à son peuple : "Qu'adorez-vous ?" Ils dirent : "NoEt récite-leur la nouvelle d'Abraham :
26:70. Quand il dit à son père et à son peuple : "Qu'adorez-vous? "
26:71. Ils dirent : "Nous adorons des idoles et nous leurs restons attachés".
26:72. Il dit : "Vous entendent-elles lorsque vous [les] appelez?
26:73. Ou vous profitent-elles? ou vous nuisent-elles? "
26:74. Ils dirent : "Non! mais nous avons trouvé nos ancêtres agissant ainsi".
26:75. Il dit : "Que dites-vous de ce que vous adoriez...?
26:76. Vous et vos vieux ancêtres?
26:77. Ils sont tous pour moi des ennemis sauf le Seigneur de l'univers,
26:78. qui m'a créé, et c'est Lui qui me guide;
26:79. et c'est Lui qui me nourrit et me donne à boire;
26:80. et quand je suis malade, c'est Lui qui me guérit,
26:81. et qui me fera mourir, puis me redonnera la vie,
26:82. et c'est de Lui que je convoite le pardon de mes fautes le Jour de la Rétribution.


Sourate 29  (العنكبوت)
29:16. Et Abraham, quand il dit à son peuple : "Adorez Allah, et craignez-Le : cela vous est bien meilleur si vous saviez".
29:17. Vous n'adorez que des idoles, en dehors d'Allah, et vous forgez un mensonge. Ceux que vous adorez en dehors d'Allah ne possèdent aucun moyen pour vous procurer nourriture; recherchez votre subsistance auprès d'Allah. Adorez-Le et soyez-Lui reconnaissants. C'est à Lui que vous serez ramenés.
29:18. Et si vous criez au mensonge, d'autres nations avant vous, ont aussi traité (leurs prophètes) de menteurs. Au Messager, cependant, n'incombe que la transmission claire.

29-24 Son peuple ne fît d'autre réponse que : "tuez-le ou brûlez-le" . Mais Allah le sauva du feu. C'est bien là des signes pour des gens qui croient


------

Sourate 43 (الزخرف)
43:26-27 Et lorsqu'Abraham dit à son père et à son peuple : "Je désavoue totalement ce que vous adorez, à l'exception de Celui qui m'a créé, car c'est Lui en vérité qui me guidera

Sourate 60  (الممتحنة)
60:4 Certes, vous avez eu un bel exemple [à suivre] en Abraham et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple : "Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d'Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul". Exception faite de la parole d'Abraham [adressée] à son père : "J'implorerai certes, le pardon [d'Allah] en ta faveur bien que je ne puisse rien pour toi auprès d'Allah". "Seigneur, c'est en Toi que nous mettons notre confiance et à Toi nous revenons [repentants]. Et vers Toi est le Devenir

Sourate 21 (الأنبياء)
21:58 Il les mit en pièces, hormis [la statue] la plus grande. Peut-être qu'ils reviendraient vers elle

21:59-60 Ils dirent : "Qui a fait cela a nos divinités ? Il est certes parmi les injustes". (Certains) dirent : "Nous avons entendu un jeune homme médire d'elles; il s'appelle Abraham"

21:61-67 Ils dirent : "Amenez-le sous les yeux des gens afin qu'ils puissent témoigner". (Alors) ils dirent : "Est-ce toi qui as fait cela a nos divinités, Abraham ? ". Il dit : "C'est la plus grande d'entre elles que voici, qui l'a fait. Demandez-leur donc, si elles peuvent parler". Se ravisant alors, ils se dirent entre eux : "C'est vous qui êtes les vrais injustes". Puis ils firent volte-face et dirent : Tu sais bien que celles-ci ne parlent pas". Il dit : "Adorez-vous donc, en dehors d'Allah, ce qui ne saurait en rien vous être utile ni vous nuire non plus. Fi de vous et de ce que vous adorez en dehors d'Allâh ! Ne raisonnez-vous pas ?

21:68 Il dirent : "Brûlez-le Secourez vos divinités si vous voulez faire quelque chose (pour elles)

21:69-70 Nous dîmes : "Ô feu, sois pour Abraham une fraîcheur salutaire". Ils voulaient ruser contre lui, mais ce sont eux que Nous rendîmes les plus grands perdants.


Sourate  37 (الصافات)
37:90-93 Ils lui tournèrent le dos et s'en allèrent. Alors il se glissa vers leurs divinités et dit : "Ne mangez-vous pas ? Qu'avez-vous à ne pas parler ?" Puis il se mit furtivement à les frapper de sa main droite

37:94-96 Alors [les gens] vinrent à lui en courant. Il [leur] dit : "Adorez-vous ce que vous-mêmes sculptez, alors que c'est Allâh qui vous a créés, vous et ce que vous fabriquez ?"

37:97 Ils dirent : "Qu'on lui construise un four et qu'on le lance dans la fournaise !"


.
Revenir en haut Aller en bas
http://islam-et-science.forumactif.org
SayfIslam
Admin
avatar

Masculin Religion : Islam
Messages : 445
Date d'inscription : 23/03/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Histoire du prophète Ibrahim (braham)   Lun 19 Mai - 18:52

 

Le Coran nous raconte  l'histoire d’Ibrahim (Abraham = إبراهيم) divisé et parfois répété dans plusieurs Sourates et dans plusieurs versets, et avant de rentrer dans les détails des versets et dans la logique, je donne une résumé de cette histoire :

Ibrahim (Abraham = إبراهيم) a été cité 69 fois dans 25 sourates du Coran. Son arrière grand père était le prophète Nouh (Noé = نوح),  Ibrahim et le descendant su "Same" fils de Noé (= نوح)

D'après les historiens  Ibrahim a grandi en Irak, dans la ville de "Ur" (أور) (appelée dans la Bible Ur-Casdim) très proche de la cité légendaire de Babel (بابل) (nommé aussi Babylone), c'est une très grande cité connue à l’époque par la fabrication et le commerce des idoles.

Son  père était un grand fabricant des idoles, le Coran l'a nommé "Azar" (آزر) la Bible et les  livres Juif le nomme "Terah" (تارخ), je vais revenir par la suite pour parler des conséquences concernant cette différence du nom du père d’Ibrahim entre le Coran est les anciennes livres.

Babel (بابل) ( Babylone) était gouverné par un Tyran nomme "Namroud" (Néron) qui se prend pour un demi-dieu, et pondant cette période Babel (بابل) était au sommé du pouvoir et de richesse de la civilisation Babylonienne.

Pondant cette époque les gens adoraient des  idoles, leurs Roi (ou se quand appelle les demi Dieu, ou fils des Dieu) et des étoile et planètes, mais le jeune Ibrahim ne s’est jamais prosterné devant un idole. Dieu dis dans le Coran  : « En effet, Nous avons mis auparavant Ibrahim sur le droit chemin. Et Nous en avions bonne connaissance. » (Sourate 21:51).

Au tout début Ibrahim essayait de convertir son père "Azar"  :

Sourate 19 (مريم)
19: 41. Et mentionne dans le Livre, Abraham C'était un très véridique et un Prophète.
19:42. Lorsqu'il dit à son père : "Ô mon père, pourquoi adores-tu ce qui n'entend ni ne voit, et ne te profite en rien?
19:43. Ô mon père, il m'est venu de la science ce que tu n'as pas reçu; suis-moi, donc, je te guiderai sur une voie droite.
19:44. Ô mon père, n'adore pas le Diable, car le Diable désobéit au Tout Miséricordieux.
19:45. Ô mon père, je crains qu'un châtiment venant du Tout Miséricordieux ne te touche et que tu ne deviennes un allié du Diable".


Puis il dit la même chose à son peuple :
Sourate 6 (الأنعام)
6:80-81 Son peuple disputa avec lui; mais il dit : "Allez-vous disputer avec moi au sujet d'Allah, alors qu'Il m'a guidé ? Je n'ai pas peur des associés que vous Lui donnez. Je ne crains que ce que veut mon Seigneur. Mon Seigneur embrasse tout dans Sa science. Ne vous rappelez-vous donc pas ? Et comment aurais-je peur des associés que vous Lui donnez, alors que vous n'avez pas eu peur d'associer à Allâh des choses pour lesquelles Il ne vous a fait descendre aucune preuve ? Lequel donc des deux partis a le plus droit à la sécurité ? (Dites-le) si vous savez

Sourate  26 (الشعراء)
26:70. Quand il dit à son père et à son peuple : "Qu'adorez-vous? "
26:71. Ils dirent : "Nous adorons des idoles et nous leurs restons attachés".
26:72. Il dit : "Vous entendent-elles lorsque vous [les] appelez?
26:73. Ou vous profitent-elles? ou vous nuisent-elles? "
26:74. Ils dirent : "Non! mais nous avons trouvé nos ancêtres agissant ainsi".
26:75. Il dit : "Que dites-vous de ce que vous adoriez...?
26:76. Vous et vos vieux ancêtres?
26:77. Ils sont tous pour moi des ennemis sauf le Seigneur de l'univers,
26:78. qui m'a créé, et c'est Lui qui me guide;
26:79. et c'est Lui qui me nourrit et me donne à boire;
26:80. et quand je suis malade, c'est Lui qui me guérit,
26:81. et qui me fera mourir, puis me redonnera la vie,
26:82. et c'est de Lui que je convoite le pardon de mes fautes le Jour de la Rétribution.


Et il y a beaucoup d'autre versets qui vont dans le même sens, Ici il y a une réalité qu'il ne faut pas oublier et  qu'est la suivante :
Le jeune Ibrahim était connu par sont peuple qu'il n'adorait pas leurs faux Dieu, car à chaque reprise il marginalise leurs Idoles, est c'est très important dans la logique de l'histoire car quand ils vont trouver leurs idoles cassé, ils vont automatiquement soupçonnaient  le jeune Ibrahim car c'est le seul dans la ville de "Ur (أور)" qui ose critiqué leurs idoles.

Un jour que tous le monde était dans une fête le jeune Ibrahim profite comme toujours pour leurs poser des questions concernant leurs faux Dieu (Idoles, étoiles et autres) mais personne ne l’entend et il se fait chasser de la fête, en colère  Ibrahim décida de profiter du fait que à la fin de cette fête tout le monde va être fatigué et ivre et ils vont  tous dormir ainsi le temple va être laisser vide,pondant ce temps le jeune Ibrahim va casser leurs Idole pour leurs donner une prouve plus logique qui peut-être va leurs faire comprendre en fin que  les idoles qui adoraient ne peuvent même pas se défendre? ce qui fait qu'ils ne peuvent être des Dieu.
on voit bien ces événements dans ces versets :
Sourate 21 (الأنبياء)
21:51. En effet, Nous avons mis auparavant Abraham sur le droit chemin. Et Nous en avions bonne connaissance.
21:52. Quand il dit à son père et à son peuple : "Que sont ces statues auxquelles vous vous attachez? ".
21:53. Ils dirent : "Nous avons trouvé nos ancêtres les adorant".
21:54. Il dit : "Certainement, vous avez été, vous et vos ancêtres, dans un égarement évident".
21:55. Ils dirent : "Viens-tu à nous avec la vérité ou plaisantes-tu? ".
21:56. Il dit : " Mais votre Seigneur est plutôt le Seigneur des cieux et de la terre, et c'est Lui qui les a créés. Et je suis un de ceux qui en témoignent.
21:57. Et par Allah! Je ruserai certes contre vos idoles une fois que vous serez partis".
21:58. Il les mit en pièces, hormis [la statue] la plus grande. Peut-être qu'ils reviendraient vers elle.


Alors le jeune Ibrahim détruit tous les Idoles du temple avec sa hache sauf le plus grand entre eux ,et il mit la  hache (arme de crime) sur le cou de ce dernier comme si c’était lui qu'a détruit les autres idoles.

.


Dernière édition par SayfIslam le Lun 4 Aoû - 19:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://islam-et-science.forumactif.org
SayfIslam
Admin
avatar

Masculin Religion : Islam
Messages : 445
Date d'inscription : 23/03/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Histoire du prophète Ibrahim (braham)   Lun 19 Mai - 18:53

  

Sourate 21 (الأنبياء)
21:59.Ils dirent : "Qui a fait cela à nos divinités? Il est certes parmi les injustes".
21:60.(Certains) dirent : "Nous avons entendu un jeune homme médire d'elles; il s'appelle Abraham".
21:61.Ils dirent : "Amenez-le sous les yeux des gens afin qu'ils puissent témoigner"
21:62.(Alors) ils dirent : "Est-ce toi qui as fait cela à nos divinités, Abraham? "
21:63.Il dit : "C'est la plus grande d'entre elles que voici, qui l'a fait. Demandez-leur donc, si elles peuvent parler".
21:64.Se ravisant alors, ils se dirent entre eux : "C'est vous qui êtes les vrais injustes".
21:65.Puis ils firent volte-face et dirent : Tu sais bien que celles-ci ne parlent pas".
21:66.Il dit : "Adorez-vous donc, en dehors d'Allah, ce qui ne saurait en rien vous être utile ni vous nuire non plus.
21:67.Fi de vous et de ce que vous adorez en dehors d'Allah! Ne raisonnez-vous pas? "
21:68.Ils dirent : "Brûlez-le Secourez vos divinités si vous voulez faire quelque chose (pour elles)".


Ici les versets sont claire, quand les mécréants  trouvent leurs Idoles, détruits sauf un (le plus grand) il n'ont jamais pensé que c'est peut être cet Idole qu'a cassé les autres malgré que l'arme du crime et sur son cou, ce qui preuve logiquement que les mécréants savent bien qu'un Idole ne peut pas bougé et il ne peut rien faire, et c'est ce que le jeune Ibrahim cherche a touché dans leurs logique.
D'autre part ils ont directement soupçonnaient le Jeune Ibrahim, ils ont dit : "Nous avons entendu un jeune homme médire d'elles; il s'appelle Ibrahim" qui prouve qu'ils savaient déjà qu'il n'y a que lui qui peut faire une chose pareil.

Alors il ont demandé au Jeune Ibrahim si c’était lui qu'a détruit les idoles, il leurs répond c'est le grand idole qui la fait!! demander leurs s'il peuvent vous répondre? on va bien que ici le Jeune Ibrahim, ne leurs ment pas mais c'est une façon de parler pour faire bougé leur logique, et ça vraiment fait un petite effet car le verset suivant dit : "ils se dirent entre eux : "C'est vous qui êtes les vrais injustes, Puis ils firent volte-face et dirent : Tu sais bien que celles-ci ne parlent pas".

Puis Ibrahim rajoute : "Adorez-vous donc, en dehors d'Allah, ce qui ne saurait en rien vous être utile ni vous nuire non plus. Fi de vous et de ce que vous adorez en dehors d'Allah! Ne raisonnez-vous pas? "

On voit bien que la logique était du coté d'Ibrahim, et les mécréants ont était touché par cette logique pour un moment, avant que Satan (إبليس) et leurs (Nefs نفس)  les détourne de la vérité et de la logique.

Puis les  mécréants on été bloqué avec cette logique, il ne savaient plus quoi dire logiquement, alors ils ont dit :
Brûlez-le Secourez vos divinités si vous voulez faire quelque chose (pour elles)

cette décision de bruler le Jeune Ibrahim était déjà une défaite  pour les mécréants , car sa logique était plus forte, ils ne pouvaient rien dire logiquement, alors ils on décider de passer du dialogue au châtiment corporelle  ils ont décidé de le bruler car ils ont perdu dons la logique du Dialogue

La question qui se pose est : pourquoi le Bruler et non pas le tue d'une autre façon ?
je répondrais à cette question quand j'analyserais logiquement cette histoire.

Sourate 21 (الأنبياء)
21:68.Ils dirent : "Brûlez-le Secourez vos divinités si vous voulez faire quelque chose (pour elles)".
21:69.Nous dîmes : "Ô feu, sois pour Abraham une fraîcheur salutaire".
21:70.Ils voulaient ruser contre lui, mais ce sont eux que Nous rendîmes les plus grands perdants.

 

Alors il ont  décider de le bruler, et l'on mit dans le feu mais Dieu l'a sauvé du feu on disant : "Ô feu, sois pour Abraham une fraîcheur salutaire

Alors Dieu a ordonné au feu de ne pas bruler le Jeune Ibrahim, qu'est une grande miracle.

qu'est ce que s'est passé par la suite ?  le roi de  Babel (بابل) ( Babylone) le  Tyran nomme "Namroud" (Néron) va le recevoir, et le défi de la logique va continue .

Et avant de parler de la conversation d'Ibrahim avec le Roi qu'est très logique il faut revoir cette histoire d'un point de vue logique et historique.

.


Dernière édition par SayfIslam le Lun 4 Aoû - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://islam-et-science.forumactif.org
SayfIslam
Admin
avatar

Masculin Religion : Islam
Messages : 445
Date d'inscription : 23/03/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Histoire du prophète Ibrahim (braham)   Lun 19 Mai - 18:57

 
Histoire d’Ibrahim
1- L’éprouve du feu (L’ordalie ou le jugement de Dieu)

Parlant un peu d’histoire, Le feu chez certaines civilisations était lié à la purification et dans certaines religions les gens adoraient directement le feu comme une divinité.

Puis tout le monde a déjà entendu ce que les européens appelle aux moyens âges la chasse aux sorcières, ils cherchaient des personnes accusé de sorcellerie (à raison ou à tort) puis ils les brulent, mais ce que la plus part des gens ne connaisse pas c’est que cette pratique a des racines plus ancien qui remontent très longtemps dans le passé et dans la plus part des civilisations, et il ne concerne pas que les sorcières mais il s’agit d’une méthode bizarre de jugement.
D’après les historiens et les archéologues Le jugement par le feu était pratiqué dans la plus part des anciennes civilisations et notamment chez les Babyloniens, les historiens le connaissent sous le nom de L’ordalie.

Citation :
L’ordalie signifie jugement de Dieu et il désignait une procédure judiciaire plutôt étrange. L’autorité judiciaire ne faisait pas appel à des preuves établies, mais à des forces supérieures pour conclure à la culpabilité ou l’innocence d’un suspect.
L’ordalie faisait donc appel à Dieu pour décider si un homme était coupable ou non. Le verdict du Jugement de Dieu servait de procès et était sans appel.
L’origine de l’Ordalie
Ce jugement très spécial était déjà présent dans l’Antiquité babylonienne, égyptienne, grecque et romaine.
Cependant, l’ordalie a surtout été pratiquée du Ve au XIIIe siècle en Occident.

L’éprouve de feu (ou L’ordalie) était connu chez les Babylonienne.

Bruler les gens avec le feu était une éprouve plus qu’un châtiment car dans ces religions  païennes si quelqu’un  mit en doute leur croyance par une autre croyance (d’un autre dieu par exemple), le problème qui se pose est comment tranché ?  Car personne ne peut donner une preuve matériel quand il parle de son dieu, ce sont des paroles contre d’autres paroles pas plus pas moins ! Alors le feu était connu chez les prêtres païens   comme une éprouve appliqué à celui qui prétendre une nouvelle croyance différente de la leurs, s’il a réussi l’éprouve du feu, c’est qu’il dit est vrai car  son dieu l’a protégé du feu si non c’est qu’il est un menteur et le feu l’a brulé, cette éprouve est appelé aussi le jugement de Dieu c’est comme si Dieu le juge lui-même quand les gens n’ont aucune prouve pour juger.

On voit bien que cette logique de l’éprouve du feu connue chez beaucoup de religions  païennes des anciennes civilisations est fausse car le feu brulera tout le monde, il ne fera pas la différence entre la culpabilité et l’innocence du sujet mit au feu, ce qui est très intéressant car les prêtres qui mettaient des gens à l’éprouve du feu, ils savent en avance qu’ils vont gagniez, car le feu brule toujours tout ce qu’il touche sans faire la différence entre la culpabilité et l’innocence.  Les prêtres connaissent cette vérité, mais les pauvres gens normaux croyaient à cette épreuve du feu, ils croyaient vraiment que le feu va épargner quelqu’un qui dit la vérité ou innocent!  Et puis si son dieu et puissant il peut le sauver du feu. Les prêtres ne croyaient pas vraiment à ça mais c’est une méthode pour eux qui marche à tous les coups pour se débarrasser de ceux qu’ils veulent avec la bénédiction du peuple.

Selon cette vérité historique on commence à comprendre la logique qu’a poussé les Babyloniennes de mettre Le Jeune Ibrahim au feu, et non pas le tué avec une autre façon.
Ibrahim mit en cause leur religion et leurs dieux, et il parle de son Dieu tout puissant, il n’a pas de preuve matériel pour leurs donner, mais leur religion aussi ne dispose d’aucune prouve matériel ? Comment savoir si Ibrahim dit vrai ou non ? Il y a une seul façon de le savoir c’est de le mettre à l'éprouve du feu.
Pour le peuple si Ibrahim sort indemne du feu alors il n’est pas un  menteur  et son Dieu et vraiment puissant, les prêtres quant à eux ils n’ont aucune crainte car ils savent bien que le feu ne fera pas la différence et Ibrahim sera de toute façon brulé. Comme ça ils vont se venger de lui.

On voit ici deux objectifs différent celui du peuple et celui des prêtres lié à deux logiques différentes, le peuple croit à l’efficacité de l’éprouve du feu (appelé aussi jugement de Dieu) pour connaitre si Ibrahim dit la vérité a propos des de son Dieu, et les prêtres savent bien qu’ils vont se débarrasser définitivement d’Ibrahim car le feu n’épargne personne, alors ils ont choisi cette éprouve pour Ibrahim qui soupçonne d’avoir casser leurs Idoles, et qu’il est plus fort qu’eux en argument logique.
.


Dernière édition par SayfIslam le Lun 4 Aoû - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://islam-et-science.forumactif.org
SayfIslam
Admin
avatar

Masculin Religion : Islam
Messages : 445
Date d'inscription : 23/03/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Histoire du prophète Ibrahim (braham)   Lun 19 Mai - 18:58

Histoire d’Ibrahim
2- L’éprouve du feu (L’ordalie ou le jugement de Dieu)


Le jeune Ibrahim va passer l’éprouve du feu (appelé aussi jugement de Dieu).

Il ne faut pas oublier que Ibrahim n’était ni le premier qui va passer cette éprouve ni le dernier mais grâce au Dieu il est le seul qui va sortir indemne de cette éprouve.

Entre Ibrahim et son peuple avaient un défi logique dès le début, par exemple il leur dit comment  vous pouvez adorer ce que vous construisaient avec vos mains, quand il a cassé leurs Idoles et ils l’ont demandé si c’était lui qui les a casser, il leur répond, demander plutôt leur s’ils peuvent vous répondre…
Puis l’éprouve du feu était la suite de cette logique, car dans leurs croyance lié à leurs religion, il s’agit de jugement de Dieu, c’est comme s’ils disaient a Ibrahim en parlant logiquement, si ce que tu prétendre sur les dieux est vrai, tu passeras indemne cette éprouve car les dieux ou ton Dieu (الله) tout puissant va te sauver, on voit bien que c’est un défi logique lié à leur fausse croyance.  

Alors Dieu (الله) a pris ce défi et il ordonnera au feu de ne pas bruler le jeune Ibrahim, ce qu’est un grand miracle Aux yeux des gens mais pour Dieu (الله) qu’est le créateur du feu  et c’est lui qu’a lui donné le pouvoir de bruler il peut lui enlever ce pouvoir facilement et il ne brulera pas Ibrahim.

On vient de répondre a deux grandes questions concernant cette histoire, il s'agit des question suivantes:
1- Pourquoi les mécréant de Babel (les Babylonienne) on décide de brulé Ibrahim et non pas le tue avec une autre façon?
2- Pourquoi après que le feu ne l'a pas brulé il n’ont pas essai de le tue avec une autre façon?

la réponse est simple maintenant, il ne agissait pas de tué Ibrahim mais de le faire passer l’éprouve du feu connu chez les Babylonienne comme chez la plus part des anciennes civilisations alors le choix n’était pas au hasard, il suit les regels de la religion  Babylonienne et de leur lois, quand le feu n'a pas brulé Ibrahim c’était fini car il a réussi a passé cette éprouve, grâce au Dieu Ibrahim a gainer le déifie avec leurs propre logique et leurs propre loi

Que passe-il par la suite? puis il y' a d'autres question logique qui se posent et que demandent des réponses
.
Revenir en haut Aller en bas
http://islam-et-science.forumactif.org
SayfIslam
Admin
avatar

Masculin Religion : Islam
Messages : 445
Date d'inscription : 23/03/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Histoire du prophète Ibrahim (braham)   Lun 4 Aoû - 22:06

 
Ibrahim a passé l’éprouve du feu

Le jeune Ibrahim a passé l’éprouve du feu (appelé aussi jugement de Dieu), qu'est un grand miracle, Dieu à ordonné au feu de ne pas brulé.

Le coté logique ici comme j'ai déjà expliqué c'est que les Babyloniennes cherchaient à connaitre si Ibrahim dit vrai ou non et si son Dieu est assez puisant. Ibrahim donc a gagner cet éprouve et aux yeux du peuple il est innocent, les prêtres ont perdu, c'est pour ça qu'ils n'ont pas chercher à le tué d'une autre façon.

Ce qui montre que ce peuple à une certain démocratie et il respecte ces propre lois et sa propre justice.

Dieu ici a rentrer dans leurs propre jeu et avec leurs lois il a fait triomphé Ibrahim avec un grand miracle. il les a défié avec leurs propre croyance.

Maintenant cherchant à comprendre un autre détail sur lequel on trouve beaucoup de spéculation :
ce détail concernant la nature de ce feu dans lequel Ibrahim a été jeté.


les recherche archéologique montre 3 façons de brulé des gens chez les anciennes civilisations, la plus connu et celle utilisé en Europe au moyenne age qui consiste de mettre un poteau au milieu d'un cercle dans le quel il se trouve du bois et de produit inflammable, la personne condamné est attaché au poteau puis ils allume le feu qui le brulera peu à peu sous les regards des spectateurs autour de ce cercle.

La seconde façon consiste a creusé un trou par terre dans le quel ils mettent du bois et de produit inflammable, après que le feu est allumé ils jettent dedans la personne condamné, les spectateurs regardent la scène d'en haut.

La troisième façon consiste à construire une pièce de 4 murs sans portes et autour il y a une store d'escalier pour les spectateurs comme dans une arène de gladiateurs très petite faite juste pour bruler les gens et qui donne au spectateur une bonne vue d'en haut pour apprécier le spectacle.

Dans les seconde façon et la troisième façon la personne commandé est jeté d'en haut dans les flammes et les spectateur admirent la scène d'en haut. Ces deux façon sont connu chez les anciens civilisations comme les Babyloniennes, ce qui fait que Ibrahim a été jeté dans le faut avec une de ce deux façon.

Le Coran dit :
Sourate 37 (الصافات)
37:97 قَالُوا ابْنُوا لَهُ بُنْيَانًا فَأَلْقُوهُ فِي الْجَحِيمِ
37:97 . Ils dirent : "Qu'on lui construise un four et qu'on le lance dans la fournaise!"


Ici ce verset nous donne la repense, ils ont jeté Ibrahim dans le feu, ils l'on jeté de haut ver le feu en bas, le verset dit "le lance" (فَأَلْقُوهُ) qui correspond aux seconde et troisième façons déjà cité,mais laquelle des deux?
On regardant bien ce verset on voit qu'il dit ( ابْنُوا لَهُ بُنْيَانًا) traduit par "on lui construise un four " mais la vrais traduction mot par mot sans interprétation est "construisant luis une construction" alors il s’agit d'une construction élevé et non pas un trou il s'agit bien de la troisième façon exactement.

Alors ils ont construit une sorte d'arène, dans laquelle les spectateurs regardent d'en haut bien confortablement comme dans une arène de gladiateurs, cette façon donne plus de places pour les spectateurs que celle qui consiste de creuser un trou, dans les villes riches ils utilisent cette façon car ils ont les moyennes de construire cette arène pour mieux apprécier le spectacle est avoir plus de places pour les spectateur.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://islam-et-science.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire du prophète Ibrahim (braham)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire du prophète Ibrahim (braham)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire du Prophète Élie le Thesbite.
» Islam : l'histoire du prophète Joseph-Yusuf قصة سيدنا يوسف عليه السلام
» Histoire du prophète Adam (paix sur lui) en français-arabe-
» Dessins animés -Islam- : l'histoire du prophète Jonas-Yunes قصة نبي الله يونس عليه السلام
» Le Prophète Nouh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue Islam et science :: 
Islam et Science
 :: Le Coran
-
Sauter vers: